Une foire d’art cosmopolite

Publié le par Jean-Philippe Chognot

art.metz.jpg

La 10e édition d'art.metz a débuté, hier, au parc des expositions de Metz-Métropole. Environ 120 artistes contemporains y exposent leurs œuvres jusqu’à lundi. Objectif 5 000 visiteurs.
Depuis hier, le parc des expositions s’est transformé en tour de Babel. Coréens, Chinois, Danois, Argentins, Français, Belges… 120 artistes contemporains y présentent leurs œuvres dans le cadre de la 10e Foire d’art de la Grande Région art.metz. « Chaque année, l’événement devient de plus en plus international, note Marie-Louise Rigaux, commissaire de l’exposition. Cette année, il y a notamment une forte poussée asiatique. » Pour la première fois, quinze artistes chinois exposent leurs productions ce week-end.
Parmi toutes ces nationalités, une occupe une place de choix. A l’occasion du bicentenaire de son indépendance, la République d’Argentine est l’invitée d’honneur de la Foire. L’état d’Amérique du Sud est représenté à Metz par seize artistes. « L’art contemporain est un secteur très dynamique dans notre pays, indique Maria-Paula MacLoughlim, chargée des affaires culturelles à l’ambassade d’Argentine. A Bueno Aires, nous avons également une foire d’art contemporain, ArteBA, qui attire 120 000 personnes chaque année. » Pour la commissaire d’art.metz, les ambitions sont plus modestes. « Nous espérons franchir la barre des 5 000 visiteurs comme lors des précédentes éditions », indique Marie-Louise Rigaux.
Hier à 18h, la Foire avait déjà enregistré environ 200 entrées. Elle s’adresse à deux types de publics : les simples amateurs d’art contemporain et les collectionneurs. « Si autant d’artistes du monde entier exposent à art. metz, c’est parce qu’ils savent que les acheteurs sont au rendez-vous », conclut la commissaire.

Jean-Philippe Chognot


Article publié dans Le Républicain Lorrain, cahier fixe, du 20/03/2010, en page 7.

Publié dans Local

Commenter cet article