Jean-Manuel Sousa : Un formateur parmi les pros

Publié le par Jean-Philippe Chognot

Au club depuis dix-huit ans, Jean-Manuel Sousa a pris les rênes du STB Le Havre en Pro A cette saison. Responsable du centre de formation jusque-là, le technicien entraîne pour la première fois des professionnels. La découverte est rude.

« Au départ, je ne voulais pas venir au Havre. J’avais l’image des usines à l’entrée de la ville », raconte Jean-Manuel Sousa. « En fin de compte, ça fait bientôt dix-huit ans que je suis là et j’y suis très bien. » Désormais personnage emblématique du STB, le formateur a été promu entraîneur du club en Pro A cet été, succédant à Christian Monschau. Une suite logique dans son parcours.

Après des passages à Limoges – son club formateur –, Saint-Brieuc, Reims et Épinal, JMS amarre en 1991 aux Docks Océane, à l’âge de 26 ans. Le Saint-Thomas Basket est à l’époque en Nationale 2 (actuelle Pro B). Le natif d’Ovar, au Portugal, est alors un « poste 1 » organisateur redouté pour son adresse à longue distance. Il mènera le jeu havrais pendant dix saisons, participant en 2000 à la montée du club en Pro A. À la fin de la saison suivante, il met un terme à sa carrière de joueur mais ne fait pas ses valises pour autant.

À l’époque, le club a une équipe espoirs mais ne dispose pas d’un centre de formation. Les dirigeants lui proposent d’en créer un de toutes pièces. Mission que le jeune retraité, brevet d’état en poche, accepte avec plaisir : « Je voulais rendre ce que l’on m’avait donné quand j’étais jeune en entraînant à mon tour des jeunes. » Malgré un budget serré et une notoriété à construire, le centre de formation normand grandit petit à petit. Au fil des ans, il devient même une référence grâce notamment à l’éclosion de Ian Mahinmi. Sous les ordres de Jean-Manuel Sousa, les jeunes pousses atteignent le sommet de leur catégorie en remportant les deux derniers titres de champion de France Espoirs. La recette du succès est simple : « Beaucoup de travail, beaucoup de suivi, beaucoup d’attention envers les jeunes. »

 

Des débuts compliqués

Une méthode que le technicien doit adapter cette année à l’équipe professionnelle. À la fin du mois de mai, Christian Monschau, encore sous contrat avec le club, annonce son départ pour le BCM Gravelines-Dunkerque. Jean-Manuel Sousa prend sa suite. « Les dirigeants m’avaient déjà demandé si j’étais intéressé par le poste après les départs de Michel Gomez (en 2002, ndlr) et d’Eric Girard (en 2004, ndlr). J’avais refusé car je débutais dans le métier », rappelle le coach seinomarin. « Cette fois, j’ai accepté parce que je me sentais prêt à me lancer dans l’aventure. En fait, je n’ai pas vraiment eu le temps de réfléchir. J’ai signé à la fin juin et il a fallu tout de suite que je m’occupe du recrutement. »

Un recrutement qui va s’avérer problématique et provoquer un début de saison délicat sur l’estuaire de la Seine. Quinzième avec 1 victoire pour 8 défaites, les Havrais peinent à se remettre de cette entame ratée. « On n’était pas du tout prêt à attaquer le championnat. On n’a fini notre recrutement qu’au bout de la 3e journée », fait remarquer Jean-Manuel Sousa. « En plus, on a des problèmes de rendement avec nos Américains Kentrell Gransberry (coupé depuis, ndlr) et Brian Laing. »

Pour pallier ces déficiences, l’entraîneur havrais peut compter sur de jeunes joueurs qu’il a formés lui-même : Fabien Causeur, Romain Duport et Rudy Jomby. « C’est sûr que je les connais bien. Mais c’est une arme à double-tranchant parce qu’eux-aussi me connaissent bien », confie-t-il. « Avant que je signe, on avait des relations d’adulte à adulte et non d’entraîneur à entraîné. Il a donc fallu recadrer certains choses. » Une illustration parmi tant d’autres du fossé qui sépare l’univers professionnel de celui de la formation. « La différence fondamentale, c’est l’obligation de résultat », conclut-il. « En Espoirs, tu peux te permettre de perdre un match ; chez les pros, non. »

Jean-Philippe Chognot

 

 

Article publié dans le BasketNews du 20/11/2008, en page 14.

Photo : Pascal Allée / Hot Sports

Publié dans Basketball

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article