Canton de Fère : sur les traces des Claudel

Publié le par Jean-Philippe Chognot

Dans le canton de Fère-en-Tardenois, le tourisme rime souvent avec culture. Paul et Camille Claudel n’y sont pas étrangers. Découverte du Tardenois avec Claire Debout, de l’office de tourisme.

« Les gens pensent souvent que Paul et Camille Claudel sont nés dans la Marne ou ailleurs. Pourtant ils sont bien originaires du Tardenois », rectifie d’emblée Claire Debout, conseillère en séjour à l’office de tourisme de Fère-en- Tardenois. C’est peu dire que le frère et la sœur sont une fierté pour le canton. La plupart des activités touristiques proposée tournent autour d’eux.

 

Lecture de textes

Un circuit pédestre est organisé sur demande pour les groupes de plus de dix personnes. Celui-ci part de la halle de Fère. Il passe par Villeneuve-sur-Fère, ville de naissance de Paul Claudel, avant de rejoindre la hottée du diable.

« Ce parcours est très intéressant car il nous replonge dans l’ambiance du Tardenois à l’époque des Claudel. On se rend compte qu’elle n’est pas si différente de maintenant, confie

Claire Debout. Par ailleurs, je lis des textes de Paul Claudel aux touristes à plusieurs endroits de l’excursion. »

Un circuit de randonnée a également été balisé récemment pour les individuels. C’est une boucle de 6 kilomètres entre Villeneuve-sur-Fère et la hottée du diable. « Il retrace le chemin que parcouraient Paul et Camille Claudel dans leur enfance lorsqu’ils venaient dans la région en été », explique Claire Debout.

 

Une vie tumultueuse

Pour que les touristes puissent en connaître plus sur la vie des deux enfants du pays, la conseillère fait également visiter une salle d’exposition qui jouxte l’office de tourisme.

Les vacanciers y trouvent des ouvrages de Paul Claudel, des affiches pour visualiser l’œuvre de la sculptrice Camille Claudel, ou encore l’acte de naissance de cette dernière.

Claire Debout ouvre la salle d’exposition sur demande. « Dans ce cadre, je raconte aux amateurs la biographie des deux célébrités locales, ajoute-t-elle. Les gens apprécient beaucoup la vie tumultueuse et romantique de Camille Claudel. »

Mais le Tardenois ne se résume pas aux seuls Claudel. Il y a beaucoup d’autres lieux à découvrir. À commencer par les vestiges du château de Fère-en-Tardenois.

 

Château en libre accès

« Il est totalement gratuit et en libre d’accès toute l’année. Ce serait dommage de ne pas s’y rendre », sourit Claire Debout.

Enfin, les alentours de Fère proposent des possibilités pour les amateurs de détente. Le parc des Bruyères sur la route de Fismes est l’une d’elles.

« Il y a un plan d’eau et les gens peuvent pêcher, se promener, faire du vélo ou du cheval…C’est très agréable », décrit la conseillère.

Vous l’avez compris, le Tardenois recèle encore beaucoup de trésors pour tous les goûts et tous les âges. Alors n’hésitez pas à taper à la porte de l’office de tourisme.

Claire Debout se fera un plaisir de vous les révéler.

Jean-Philippe Chognot

 

Article publié dans le journal l'union, édition de Soissons, du 23/08/2008, en tête de page 6.

Publié dans Local

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article